Expositions,  Textes,  Vidéos

Exposition La Passerelle ~ Marseille ~ Mai-Juin 2019

Il y a environ vingt ans, j’en avais un peu plus de vingt et je venais de temps en temps à Marseille.

Je ne savais pas encore que je deviendrai par la suite libraire, je voulais être disquaire. Il faut dire que j’y passais une bonne partie de mon temps chez les disquaires. Chaque déplacement pour un concert était l’occasion d’une inspection méticuleuse des rayons de disquaires et libraires locaux. Si le concert était à Triffouilly-les-oies on fouillait la maison de la presse c’était pas grave. Et le pire c’est qu’on trouvait des trucs fous (parfois).

Marseille, c’était pour moi le quartier du Cours Julien et une drôle de librairie qui s’appelait La Passerelle. Il y avait à l’étage un petit monsieur asiatique chez qui on allait chercher des tonnes de comics américains qui n’était pas encore traduits. Gégé le Chinois bien sûr pour ceux qui ont connu l’endroit.

Pas très loin il y avait tout un tas de bouquinistes, des disquaires, et un disquaire en particulier que je ne connaissais pas encore personnellement, le Kaleïdoscope. Je ne savais pas que ce disquaire rééditerait plus tard le groupe dans lequel je sévissais à l’époque (autre sujet on verra une autre fois).

Je ne savais pas non plus qu’un jour je ne serai plus libraire. Je ne savais pas qu’un jour le dessin deviendrait ma vie ou le contraire je ne sais pas toujours. Je ne savais pas que je me rapprocherai du disquaire du Kaleïdoscope. Que par son biais je rencontrerai l’homme que j’aime, un ami à lui et qui passait sa vie chez son disquaire donc. Bien évidement j’ai fini par venir vivre ici. Et figurez vous que je suis heureuse.

Pour toutes ces raisons, exposer aujourd’hui à La Passerelle représente beaucoup pour moi. L’ancienne librairie est devenue Bar à Vins, ça me convient aussi je dois bien avouer. Alors voilà, c’est une petite exposition mais j’en suis un peu émue néanmoins. Elle a un goût de pèlerinage et de renouveau à la fois, de boucle avec le passé et de présent tranquille. Je la dédie donc à Fabrice Billard, le disquaire et à mon homme aka Johnny Ufo.


Le vernissage c’est ce lundi soir de 18h à 20h et promis je serai moins bavarde !


Exposition La Passerelle ~ Du 4 mai au 15 juin 2019
26  Rue des Trois Mages 13006 MARSEILLE
(du lundi au samedi de 18h à 1h)

* PROLONGATION JUSQU’AU 15 JUIN *

Exposition La Passerelle Peggy Ann Mourot

~

~

Le jour où j’accrochais mon exposition à La Passerelle.

Kably – le maître des lieux – et ses amis jouaient de l’oud en buvant des cafés en fumant et en riant. Les lumières étaient éteintes mais le soleil dans l’arrière cour inondait la salle. Une de ces douces journées de printemps empreinte de torpeur estivale. Je crois qu’ils avaient fini par oublier la présence de cette fille accrochant ses dessins. C’était bien.
Extrait, sonore seulement. Les images appartiennent elles à mon souvenir, je ne partage pas tout.
Pour ce qui est de mes images à moi, elles sont encore sur les murs de La Passerelle jusqu’à cette nuit seulement.
Si tu vas les voir cela me fera plaisir.

Laisser un commentaire