Estampes,  Lithographies,  Peggy Ann Mourot,  Textes

Lithographie IV ~ Épilogue à L’odeur de la pierre

Un endroit où l’on peut s’allonger, sentir la brise, suffisamment présente pour dissiper la brûlure du soleil
et presque trop fraîche à la fois, entendre le bruit lointain de la vallée et aussi le vent dans les cimes, toucher la roche sèche du bout des doigts et la mousse humide tout à côté, le soleil si haut et si près du sommet à la fois,
la lumière qui filtre à travers nos mains, un de ces endroits secrets qui me transportent.
Lithographie IV ~ Épilogue à L’odeur de la pierre ©PeggyAnnMourot
Lithographie IV ~ Épilogue à L’odeur de la pierre ©PeggyAnnMourot
Lithographies de mes amours…nouvelle lithographie donc.
Cette année 2022 fût pour moi synonyme de lithographies, de pierres, et de beaucoup d’émotions autour de celles ci.
J’ai réalisé trois lithographies originales pour les Éditions Azulil, avec en fil rouge mon obsession de toujours pour les textures, la matière, la roche, l’eau, les mousses, le vent…
Ma rencontre avec la lithographie a changé non seulement ma vie mais également mon regard sur celle ci et sur l’Art.
Quelque chose comme l’explication de ce et pourquoi j’étais qui j’étais. Beaucoup de lyrisme comme d’habitude.

Et
Il y avait une quatrième pierre.

Qui m’a beaucoup préoccupée, m’a hantée même. Une pierre qui tenait à la fois du bon chemin, du bout du chemin, et d’une pause sur le chemin.

Un endroit où l’on peut s’allonger, sentir la brise, suffisamment présente pour dissiper la brûlure du soleil et presque trop fraîche à la fois, entendre le bruit lointain de la vallée et aussi le vent dans les cimes, toucher la roche sèche du bout des doigts et la mousse humide tout à côté, le soleil si haut et si près du sommet à la fois, la lumière qui filtre à travers nos mains, un de ces endroits secrets qui me transportent.
Je ne pouvais pas ne pas aller jusqu’au bout de ce chemin.
Alors j’ai décidé d’éditer cette pierre, et j’ai demandé à Mathilde Busch – lithographe de l’aventure – de réaliser le tirage.

La pierre – et le tirage – sont en formats 40×60 cm.
Le tirage est réalisé sur papier BFK Rives 300g, Limité à 25 exemplaires N° & Signés.
Il n’est distribué que par moi, et j’ai décidé – à la fois pour vous et pour moi – de proposer un tarif de précommande – plus intéressant forcément, c’est l’idée.
Le tirage est très beau, j’en suis toute bouleversée.
Lithographie IV ~ Épilogue à L’odeur de la pierre
Limitée à 25 ex N°Signés / BFK Rives 300g


Lithographie IV ~ Épilogue à L’odeur de la pierre ©PeggyAnnMourot

Laisser un commentaire

 - 
Chinese (Simplified)
 - 
zh-CN
Dutch
 - 
nl
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Italian
 - 
it
Japanese
 - 
ja
Portuguese
 - 
pt
Russian
 - 
ru
Spanish
 - 
es